Barrière anti-capillarité pour l’intérieur et l’extérieur

 

Avantages

  • Protège les éléments contre une pénétration d’eau liquide
  • Liaison sûr : le caoutchouc butylique pénétre profondément dans le support
  • Facile à travailler : très étirable - s’adapte facilement aux supports et épouse de façon flexible les recoins
  • Poursuite rapide des travaux : adhère sans primaire sur des supports minéraux solides
  • Respect des réglementations : Collages étanches à l’air selon la RT 2012 et les normes SIA 180 et DIN 4108-7
  • Excellents résultats lors du test de nocivité, contrôle réalisé selon ISO 16000
 

Application

Ruban anti-capillarité et bande d’arase sous les lisses basses dans la construction en bois, pour les raccords étanches à l’air et au vent des panneaux dérivés du bois aux supports minéraux lisses, pour le collage des panneaux de sous-toiture entre-eux (noues et arêtiers par exemple) et leurs raccords aux éléments de construction adjacents.

Galerie photos - Mise en œuvre

Conditions générales

Les collages ne doivent pas être soumis à une contrainte de traction.
Bien maroufler les rubans adhésifs pour qu’ils adhèrent bien. Veiller à une contre-pression suffisante.
Les collages étanches au vent, à l’air ou résistant à la pluie sont seulement possibles moyennant une pose sans plis des frein-vapeurs, des écrans de sous-toiture et des écrans pare-pluie pour façades.
La mise en œuvre doit se faire à des températures diurnes et nocturnes supérieures à 5 °C.
Si l’adhérence initiale n’est pas satisfaisante, il est possible de mordancer la couche de caoutchouc butylique (face grise du ruban adhésif) à l’aide d’un solvant (p. ex. du white-spirit). Le solvant accroît l’adhésivité du caoutchouc butylique à basse température.
Sous l’effet de la chaleur, le ruban adhésif est étanche par auto-soudage.

Supports

Avant le collage, nettoyez les supports.
Le collage n’est pas possible sur les supports recouverts d’une fine couche de glace. Les matériaux à enduire ne doivent pas être recouverts de substances antiadhésives (p. ex. graisse ou silicone). Les supports doivent être suffisamment secs et solides.

Une adhérence durable s'obtient sur toutes les membranes intérieures et écrans extérieurs pro clima, et sur d'autres frein-vapeurs, membranes d'étanchéité à l'air (par exemple en PE, PA, PP et aluminium) ainsi que sur d'autres écrans de sous-toiture et écrans pare-pluie pour façades (comme en PP et PET).
Les collages et raccords peuvent se faire sur le bois raboté et verni, les matières synthétiques rigides, les métaux (p. ex. conduits, fenêtres, etc.), les panneaux rigides dérivés du bois (agglomérés, OSB, contreplaqués, MDF et panneaux de sous-toiture en fibres de bois) et sur des supports minéraux comme le béton, la maçonnerie apparente ou les murs enduits.
Lors du collage sur des panneaux de sous-toiture en fibres de bois, le traitement préalable avec la sous-couche TESCON PRIMER est nécessaire. Les supports en béton ou enduit ne doivent pas être friables.
Si les supports ne sont pas assez solides, il est recommandé de traiter la zone de collage avec du primaire d'accroche TESCON PRIMER.

Les meilleurs résultats en termes de protection de la paroi s’obtiennent sur des supports d’excellente qualité.
A l’utilisateur de vérifier l’adéquation du support ; au besoin, nous recommandons de procéder à des essais de collage.



Garantie du système

Nous ne vous abandonnons pas:
vaste, transparent et fiable

Plus d‘infos