Frein-vapeur haute performance hydrosafe avec armature pour tous les isolants fibreux

 

Avantages

  • Protection maximale contre les dégâts au bâtiment et les moisissures grâce à un facteur d'hygrovariabilité supérieur à 100
  • Sûr à long terme : fonctionnement testé et certifié de façon indépendante
  • Chantiers hivernaux sûrs grâce à la fonction hydrosafe
  • Est compatible avec tous les isolants fibreux (également isolants insufflés)
  • Facile à travailler : Stabilité dimensionnelle, pas de fentes ni de propagation de déchirures
  • Excellents résultats lors du test de nocivité, contrôle réalisé selon ISO 16000
 

Application

À utiliser comme frein-vapeur et membrane d'étanchéité à l'air dans toutes les parois ouvertes à la diffusion à l'extérieur, par exemple avec des écrans de sous-toiture HPV (pro clima SOLITEX) ou panneaux en fibres de bois et MDF. Pour une protection optimale contre les dégâts dans les parois exigeantes en termes de physique du bâtiment, comme les toitures plates et végétalisées. Convient aussi aux conditions climatiques extérieures extrêmes, comme en haute montagne. Pour des informations plus détaillées, consulter l'étude « Calcul du potentiel de prévention des dégâts au bâtiment de structures d'isolation thermique dans la construction en bois et en acier ».

  Tissu
Non-tissé polypropylène
Film fonctionnel copolymère de polyéthylène
Armature non-tissé en polypropylène
Propriété Valeur Réglementation
Couleur blanc-transparent
Grammage 110 ±15 g/m² NF EN 1849-2
Epaisseur 0,40 ±0,1 mm NF EN 1849-2
Coeff. de résistance diffusion vapeur μ 18 750 NF EN 1931
Valeur sd 7,50 ±0,25 m NF EN 1931
Valeur sd hygrovariable 0,25 - >25 m NF EN ISO 12572
Valeur Hydrosafe 2 m DIN 68800-2
Réaction au feu Euroclasse E NF EN 13501-1
Etanchéité à l'air effectué NF EN 12114
Force de traction max. longit./transv. 350 N/5 cm / 290 N/5 cm NF EN 13859-1 (A)
Allongement en traction longit./transv. 15 % / 15 % NF EN 13859-1 (A)
Résistance à la déchirure longitud./transv. 200 N / 200 N NF EN 13859-1 (B)
Durabilité après vieillissement artificiel réussi NF EN 1296 / NF EN 1931
Résistance à la température stable entre -40 °C et +80 °C
Conductivité thermique 0,17 W/(m·K)
Garantie matériel, déposée oui ZVDH
Agrément technique général du DIBt (DE) Z-9.1-853 DIN 68800-2
Marquage CE existe NF EN 13984

Galerie de photos

Conditions générales

Les membranes INTELLO et INTELLO PLUS sont à poser avec le côté filmé (inscription) tourné vers la personne qui les met en oeuvre. Elles sont à poser tendues et sans flottement parallèlement ou perpendiculairement à la structure porteuse, par exemple: des chevrons.
En cas de pose perpendiculaire l'écart entre les éléments porteurs doit être limité à 100 cm. Après la pose, du côté intérieur, un lattage transversal avec un entraxe maximal de 50 cm doit soutenir le poids de l'isolant. Si lors de l'utilisation d'isolants thermiques sous forme de rouleaux et de panneaux, les raccords réalisés avec du ruban adhésif risquent de subir des charges de traction prévisibles, par exemple à cause du poids de l'isolant, il convient d'ajouter une latte de soutien sur le chevauchement collé. Une autre possibilité consiste à consolider le chevauchement collé ruban adhésif collé par des bandes de ruban adhésif collés perpendiculairement tous les 30 cm environ.

Les collages étanches à l'air sont uniquement possibles moyennant une pose sans plis des frein-vapeurs.
Evacuer rapidement l'excès d'humidité de l'air ambiant (p. ex. durant la phase de construction) par une ventilation systématique et constante. Les courants d'air occasionnels ne suffisent pas à évacuer rapidement du bâtiment les grandes quantités d'humidité dues aux travaux de construction; installer éventuellement un déshumidificateur de chantier.

Pour éviter la formation de condensation, le collage étanche à l'air de la membrane INTELLO devrait se faire immédiatement après la mise en oeuvre de l'isolation thermique. Cela s'applique tout particulièrement aux travaux en hiver.

En complément avec des isolants insufflés
INTELLO PLUS peut aussi servir de couche de retenue pour les isolants insufflés en tout genre. Son non-tissé d'armature veille à une faible dilatation lors de l'insufflation.
La pose parallèlement à la structure porteuse offre l'avantage que le joint se trouve sur un support solide et est donc protégé. Les agrafes devraient être alignées sur les bois de la construction pour que les membranes ne s'arrachent pas à ce niveau lors de l'insufflation.
Pour éviter la formation de condensation, l'isolant insufflé devrait être mis en place immédiatement après l'achèvement de la couche d'étanchéité à l'air. Cela s'applique tout particulièrement aux travaux en hiver.

Art. n° Code GTIN Long. Larg. Plié Contenu Poids UE Récipient
 DOP 10076 4026639011992 50 m 3 m 150 m² 18 kg 1 20
 DOP 10092 4026639011244 50 m 1,5 m 75 m² 9 kg 1 20
 DOP 10093 4026639011237 20 m 1,5 m 30 m² 4 kg 1 42
 DOP 12222 4026639122223 50 m 3 m Plié 150 m² 18 kg 1 20
1: UE pro non disponible en quantité fractionnée

Déclaration de performance

Art. n° Code GTIN Long. Larg. Plié
 DOP 10076 10076 4026639011992 50 m 3 m
 DOP 10092 10092 4026639011244 50 m 1,5 m
 DOP 10093 10093 4026639011237 20 m 1,5 m
 DOP 12222 12222 4026639122223 50 m 3 m Plié
1: UE pro non disponible en quantité fractionnée