Luftdichtheitskonzept

L’étanchéité à l’air est prescrite par la norme RT 2012 et sera de nouveau présente dans la RE 2020, elle apparait également dans de nombreux DTU. La raison en est simple : pour que les bâtiments isolés soient énergétiquement efficaces et en mesure de garantir confort et protection contre les dégâts liés à l’humidité, ils doivent être construits de façon étanche. pro clima propose donc un système complet avec des solutions pour les surfaces, les raccords, le collage et les exigences spéciales. En outre, les poseurs et les architectes ont accès à des services complets tels que l’assistance technique, les tests des éléments de construction, des évaluations en matière de physique du bâtiment et des formations sur place.


Luftdichtheitskonzept

L’étanchéité à l’air débute dès la conception

Il est décisif de concevoir soigneusement l’étanchéité à l’air. En effet, elle est essentielle pour pouvoir créer, sur le chantier, une enveloppe du bâtiment de qualité économique de la façon la plus simple possible. Pour cela, les travaux de tous les corps de métier en présence doivent être coordonnés sur le chantier avant et pendant leur réalisation. Un concept d’étanchéité à l’air est indispensable pour concevoir et planifier une enveloppe du bâtiment étanche à l’air.

Concept d’étanchéité à l’air : à quel point faut-il entrer dans les détails ?

L’association professionnelle allemande de l’étanchéité des bâtiments (Fachverbandes Luftdichtheit im Bauwesen - FLiB) définit que le concept d’étanchéité à l’air comprend toutes les mesures touchant à la conception, à la réalisation et au contrôle de l’enveloppe d’un bâtiment étanche à l’air. On y trouve notamment :

  • le concept de base,
  • la conception détaillée,
  • la demande d’offre/l’appel d’offre,
  • la réunion de coordination entre tous les corps de métier,
  • la réalisation des travaux d’étanchéité à l’air,
  • le contrôle qualité.

Que comprend un concept de base, comment est-il élaboré ?

Dans la pratique, le concept de base est souvent considéré comme un concept complet d’étanchéité à l’air dans le cadre de la conception préalable. Toutefois, pour créer une enveloppe du bâtiment étanche à l’air de façon professionnelle et fiable, toutes les étapes mentionnées ci-dessus sont nécessaires, en particulier la planification détaillée de l’exécution pour les détails des raccords étanches à l’air. Arrêtons-nous plus en détail sur le concept de base.

1. Collecter les informations générales

Le concept de base résume les principales informations générales concernant le projet de construction. Il s’agit, par exemple, de l’emplacement, de la méthode de construction, des programmes et objectifs de financement, des informations relatives à la domotique, etc.

2. Définir les étapes générales du projet

Dans une première étape de conception, on détermine les étapes générales concernant l’enveloppe du bâtiment étanche à l’air et on le représente par exemple dans des plans en coupe et de base du bâtiment. L’enveloppe du bâtiment étanche à l’air comprend idéalement le volume du bâtiment qui sera à l’avenir chauffé.

3. Déterminer l’étanchéité à l’air dans le procédé de construction

Ensuite, on définit le procédé de construction de tous les éléments pertinents de l’enveloppe du bâtiment, tels que le toit, les murs extérieurs, le plancher de séparation avec le sous-sol, etc. On détermine également quelles couches jouent le rôle d'étanchéité à l’air précisément. Dans le cas d’un plancher bas, il pourrait s’agir de la dalle en béton armé ; pour les murs extérieurs en maçonnerie, de l’enduit intérieur. On organise le tout sous forme de tableau, de description détaillée ou d’annotation dans les plans en coupe et de base.

4. Déterminer le pourtour de l’étanchéité à l’air et marquer les détails particuliers

Dans les plans en coupe et de base, les couches d’étanchéité à l’air dans les différents éléments de construction sont indiquées et mises en valeur à l’aide d’une ligne de couleur. Là où des détails de raccords sont nécessaires, par exemple au niveau des ponts thermiques, des traversées ou des raccords, ils sont signalés à l’aide d’un cercle de couleur (par exemple). À des fins de contrôle, l’enveloppe du bâtiment étanche à l’air doit pouvoir être retracée de façon continue à l’aide d’un stylo sans interruption (pas de vides ni de décrochements). C’est la fameuse règle du crayon.

5. Dessiner l’étanchéité à l’air autour des détails

Dans l’étape suivante, les détails de raccords marqués sont représentés de façon grossière dans des schémas de principe, auxquels on rajoute des remarques générales. Pour le concept de base, une représentation schématique très simple ne ressemblant pas du tout à un plan d’exécution suffit dans un premier temps. On peut pour cela utiliser des croquis à main levé ou des photos du chantier. L’objectif est d’attirer l’attention sur des points névralgiques ; par exemple que les murs en maçonnerie derrière les cloisons doivent être entièrement enduits pour assurer l’étanchéité à l’air. La conception d’exécution détaillée (plan d’exécution) ne fait pas partie du concept de base, mais relève de la responsabilité du bureau d’étude chargé du projet.

Concevoir jusque dans les moindres détails

Le concept de base de l’étanchéité à l’air ne remplace pas une conception détaillée. Il est nécessaire de l’indiquer explicitement dans le cadre du concept de base. Toutefois, pour une réalisation réussie des travaux, le plan d’exécution doit être élaboré à l’étape suivante. Il faut au préalable déterminer qui en est responsable. En général, il s’agit du bureau d’étude professionnel ou de l’architecte. Si aucun bureau d’étude n’a été mandaté, par exemple dans le cadre d’assainissements partiels, ou si aucun plan d’exécution suffisant n’est disponible, c’est souvent l’artisan chargé du chantier qui s’occupe de la conception, en connaissance de cause ou pas, et qui assume la responsabilité qui en découle. Dans ce genre de situation, il faut prendre toutes les précautions nécessaires, que ce soit sous la forme d’une assurance adaptée ou en demandant des informations complètes sur la conception décrivant suffisamment la prestation exigée.

L’étanchéité à l’air dans la pratique

Les systèmes d’étanchéité à l’air pro clima

Pour la réalisation durable et professionnelle de l’étanchéité à l’air, pro clima propose des solutions système adaptées, toutes composées d’une membrane frein-vapeur et d’étanchéité à l’air, d’une colle de raccord, d’un ruban adhésif, de manchettes et de solutions de détail.

  • Système complet aux composants parfaitement coordonnés
  • Système garanti 10 ans
  • Protection spéciale contre les dégâts du bâtiment et les moisissures grâce à une adaptation intelligente de la diffusion
  • Systèmes certifiés maison passive
  • Rubans adhésifs au pouvoir adhésif de 100 ans testés et confirmés indépendamment
  • Construction plus saine : meilleures notes au test sur les polluants

Des systèmes pour une étanchéité à l’air fiable