Frein-vapeur de rénovation hygrovariable pour une pose en créneaux par l’extérieur

Avantages

  • Protection maximale, grâce à la pose en créneaux
  • Protège les parois: la valeur sd hygrovariable permet une pose dans le compartiment et sur les chevrons
  • Pose rapide: aucun collage à chaque chevron nécessaire
  • Pose facile: particulièrement robuste grâce au non-tissé de renfort
  • Excellents résultats lors du test de nocivité, contrôle réalisé selon ISO 16000

Domaine d'utilisation

Selon la norme DIN 4108-3, convient comme frein-vapeur et membrane d’étanchéité à l’air à poser par l’extérieur sur le parement intérieur, parallèlement à l’égoût, en épousant la forme des chevrons, pour toutes les toitures pourvues d’écrans de sous-toiture (par exemple pro clima SOLITEX). La valeur sd de l’écran de sous-toiture sur un éventuel voligeage doit être de 0,2 m maximum. Convient en outre en combinaison avec les panneaux de sous-toiture en fibres de bois et MDF ainsi que les isolants en mousse synthétique revêtue de non-tissé (PUR, PIR, EPS, etc.) à partir d’une épaisseur de 50 mm.

Consignes de conception et de construction

Domaine d’utilisation

Le frein-vapeur de rénovation pro clima DASATOP résiste aux intempéries et peut s’utiliser :

  • spécialement dans la rénovation des toitures depuis l’extérieur, en sub et top, optimisé pour la pose entre et sur les chevrons,
  • dans toutes les pièces des habitations et bâtiments usage similaire, notamment les séjours et chambres à coucher, les cuisines et les salles de bain,
  • dans les structures ouvertes à la diffusion du côté extérieur,
  • avec une surisolation en PU recouverte d’un non-tissé à partir de 50 mm

Solution en créneaux avec DASATOP

  1. Écran de sous-toiture, par exemple pro clima SOLITEX MENTO 3000
  2. Fourrure
  3. Isolant fibreux
  4. Latte de montage DASATOP FIX
  5. DASATOP
  6. Éventuellement vide technique
  7. Parement intérieur

Possibilités de combinaison

Les constructions dotées du système DASATOP bénéficient d’une sécurité optimale en combinaison avec :

  • des isolations sur toiture composées d’isolants fibreux,
  • des écrans de sous-toiture ouverts à la diffusion (par exemple la gamme SOLITEX MENTO), même sur des voligeages et
  • des panneaux de sous-toiture en fibres de bois ou MDF.

Une surisolation est également possible avec au moins 50 mm d’isolation sur toiture en PU, recouverte d’un non-tissé.
La combinaison avec des isolants en mousse comme surisolation devrait seulement se faire si :

  • le séchage de la paroi vers l’extérieur est garanti et
  • c’est sur une toiture inclinée, et non pour les planchers haut débouchant sur des combles non chauffés.

pro clima DASATOP ne convient généralement pas aux structures dotées du côté extérieur d’éléments de construction fermés à la diffusion.

Exposition aux intempéries possible pendant quatre semaines

La membrane pro clima DASATOP peut servir de protection à la construction et être exposée aux intempéries pendant une durée maximale de quatre semaines.
Notez que la membrane DASATOP ne constitue pas un recouvrement étanche dans le sens d’un toit de fortune.
L’humidité peut pénétrer au niveau des agrafes ou par d’autres perforations (clous, vis, etc.).
Il faut garantir l’écoulement de l’eau par-dessus des éléments de construction raccordés (par exemple des chevêtres).
Dans le cas de constructions occupées et/ou particulièrement utiles à protéger, nous recommandons en plus de bâcher l’ensemble.

Utilisation d’isolants en fibre

Les isolants fibreux sont idéaux. Pour que les propriétés hygrovariables de la membrane DASATOP puissent agir, l’humidité doit pouvoir migrer jusqu’au frein-vapeur.
Les isolants thermiques perméables à la vapeur garantissent cette migration et sont donc recommandés.

  • En cas d’utilisation d’isolants insufflés, DASATOP doit reposer à plat sur toute la surface du parement intérieur.
  • La membrane DASATOP peut aussi être associée à des isolants sarking en mousse recouverts d’un non-tissé (à partir d’une épaisseur de 50 mm). Il faut toutefois que la paroi soit ouverte à la diffusion vers l’extérieur (toiture ventilée). Cela est néanmoins exclusivement possible sur une toiture inclinée et non pour des planchers hauts débouchant sur des combles non chauffés.

Pose sous le doublage : S’il faut augmenter la section des chevrons, nous recommandons de mettre d’abord en place DASATOP, puis le doublage.
Ainsi, en termes de physique du bâtiment, l’étanchéité à l’air est mieux placée, à savoir davantage du côté chaud de la construction
.

Utilisation possible dans des structures ouvertes à la diffusion du côté extérieur

Les écrans de sous-toiture ouverts à la diffusion de vapeur (ex: SOLITEX) protègent la paroi pendant la phase de construction et garantissent l’étanchéité au vent nécessaire.
Ils peuvent aussi être posés sur des voligeages en bois massif.
Les panneaux de sous-toiture denses en fibre de bois peuvent également être utilisés quelle que soit leur épaisseur.

Revêtement intérieur

En principe, tous les revêtements intérieurs courants sont possibles. A l’exception d’éléments de constructions dotés d’une isolation sur toiture supplémentaire en mousse synthétique (diffusion trop réduite). Dans ce cas, il ne devrait y avoir aucune couche freinant la diffusion côté intérieur de l’isolation, comme des panneaux OSB ou multipli, afin de garantir un séchage fiable.

Taux d’humidité ambiant accru

La membrane pro clima DASATOP a été développée de manière à avoir un effet frein-vapeur fiable en cas de taux d’humidité habituels, même dans les salles de bain et les cuisines.
DASATOP peut être utilisée sur les chantiers sans travaux significatifs d’enduit ou de coulage de chape.

Assurance qualité

Lors de la pose des membranes par l'extérieur, l’enveloppe du bâtiment fait l’objet d’un test d’assurance qualité selon la méthode de pression différentielle. Par ailleurs, on crée un brouillard artificiel dans le bâtiment, à l’aide d’une machine fumigène. Du côté extérieur, on peut alors vérifier et renforcer l’étanchéité à l'air des points singuliers. Au préalable, il faut bloquer suffisamment les membranes par des moyens mécaniques. C’est pourquoi les collages et raccords doivent être réalisés avec un soin tout particulier. La conception constructive détaillée, notamment des raccords aux pieds de versant et aux pignons, ainsi que leur exécution sont particulièrement importantes dans le cas de l’isolation sur chevrons lors de la rénovation d'un toit.
Cette assurance qualité qui accompagne le chantier ne remplace pas le contrôle de l’étanchéité à l’air.

Conditions de séchage optimales

Sécurité garantie grâce à une faible valeur sd:
Lorsque les membranes posées en sub et top n’épousent pas parfaitement la forme des chevrons, des tunnels de convection peuvent apparaître.
Ceux-ci représentent un risque pour la sécurité, mais sont souvent difficiles à exclure dans la pratique.
Afin de prévenir tout dégât au bâtiment, il est donc important que les membranes puissent devenir hautement perméables à la vapeur et évacuer ainsi rapidement aussi des quantités d’humidité issues de flux convectifs relativement importantes.

La résistance hygrovariable à la diffusion de DASATOP est optimale pour la pose rapide par au-dessus et en dessous.

Remarque

Pour tout renseignement complémentaire concernant la conception et la construction, veuillez contacter la hotline technique pro clima.