Consignes de conception

Pour ex­ploiter au max­im­um le po­ten­tiel de préven­tion des dégâts au bâtiment of­fert par pro clima DASATOP, il faut re­specter les points suivants lors de la con­cep­tion et réal­isa­tion.

 

Exposition aux intempéries possible pendant quattre mois

La mem­brane pro clima DASATOP peut ser­vir de pro­tec­tion à la con­struc­tion et être ex­posée aux in­tempéries pendant une durée max­i­m­ale de quatre se­maines. Notez que la mem­brane DASATOP ne con­stitue pas un re­couvre­ment étanche dans le sens d’un toit de for­tune. L’hu­mid­ité peut pénétrer au niveau des agrafes ou par d’autres per­for­a­tions (clous, vis, etc.). Dans le cas de con­struc­tions oc­cupées et/ou par­ticulière­ment utiles à protéger, nous re­com­mandons en plus de bâcher l’en­semble.

 

Utilisation d'isolants en fibre

Les isolants fibreux sont idéaux
Pour que les propriétés hygrovariables de la membrane DASATOP puissent agir, l'humidité doit pouvoir migrer jusqu'au frein-vapeur. Les isolants thermiques perméables à la vapeur garantissent cette migration et sont donc recommandés.

  • En cas d'utilisation d'isolants insufflés, DASATOP doit reposer à plat sur toute la surface du revêtement intérieur.
  • La membrane DASATOP peut aussi être associée à des isolants sarking en mousse recouverts d'un non-tissé (à partir d'une épaisseur de 50 mm). Il faut toutefois que la paroi soit ouverte à la diffusion vers l'extérieur (toiture ventilée). Cela est néanmoins exclusivement possible sur une toiture inclinée et non pour des planchers hauts débouchant sur des combles non chauffés.

DASATOP Sub-and-Top mit Aufdopplung

Pose sous le doublage

S'il faut augmenter la section des chevrons, nous recommandons de mettre d'abord en place DASATOP, puis le doublage.
Ainsi, en termes de physique du bâtiment, l'étanchéité à l'air est mieux placée, à savoir davantage du côté chaud de la construction.

 

Utilisation possible dans des structures ouvertes à la diffusion du côté extérieur

Les écrans de sous-toiture ouverts à la diffusion de vapeur (ex: SOLITEX) protègent la paroi pendant la phase de construction et garantissent l'étanchéité au vent nécessaire. Ils peuvent aussi être posés sur des voligeages en bois massif. Les panneaux de sous-toiture denses en fibre de bois peuvent également être utilisés quelle que soit leur épaisseur.

 

Utilisation d'un parement intérieur ouvert à la diffusion

Pour ne pas empêcher l'évaporation, il ne devrait y avoir du côté intérieur de la membrane aucune couche freinant la diffusion, comme des panneaux OSB ou trois-plis. Parmi les parements appropriés, citons les plaques de plâtre cartonnées, le lambris bois ou les enduits sur supports ouverts à la diffusion comme les panneaux légers en laine de bois.
Pour protéger les membranes des rayons UV, un parement intérieur est nécessaire. Si celui-ci fait défaut, p. ex. dans les rampants de comble, il faut en ajouter un après-coup.

 

Taux d'humidité ambiant accru

La résistance à la diffusion de la membrane pro clima DASATOP a été réglée de manière à avoir un effet frein-vapeur fiable en cas de taux d'humidité habituels, même dans les salles de bain et les cuisines. En principe, l'humidité causée par les travaux de construction devrait être évacuée en continu de l'ouvrage, par ventilation au niveau des fenêtres. En hiver, des déshumidificateurs de chantier peuvent accélérer le séchage. Cela permet d'éviter la persistance de taux élevés d'humidité relative de l'air.

La résistance hygrovariable à la diffusion de DASATOP

Conditions de séchage optimales

Sécurité garantie grâce à une faible valeur sd:
Lorsque les membranes posées en sub et top n'épousent pas parfaitement la forme des chevrons, des tunnels de convection peuvent apparaître. Ceux-ci représentent un risque pour la sécurité, mais sont souvent difficiles à exclure dans la pratique. Afin de prévenir tout dégât au bâtiment, il est donc important que les membranes puissent devenir hautement perméables à la vapeur et évacuer ainsi rapidement aussi des quantités d'humidité issues de flux convectifs relativement importantes.

La résistance hygrovariable à la diffusion de DASATOP est optimale pour la pose rapide par au-dessus et en dessous.

 

Assurance qualité

Contrairement à la pose des membranes par l'intérieur, le contrôle qualité par la méthode de pression différentielle (avec l'appareil pro clima WINCON par exemple) est seulement possible en cas de surpression, lors de la pose des membranes par l'extérieur. Pour cela, il faut en outre créer un brouillard dans le bâtiment à l'aide d'une machine fumigène. Du côté extérieur, il est ensuite possible de vérifier l'étanchéité à l'air des points singuliers. Au préalable, il faut bloquer suffisamment les membranes par des moyens mécaniques. C'est pourquoi les collages et raccords doivent être réalisés avec un soin tout particulier. La conception constructive détaillée, notamment des raccords aux pieds de versant et aux pignons, ainsi que leur exécution sont particulièrement importantes dans le cas de l'isolation sur chevrons lors de la rénovation d'un toit.

 

Remarque

Pour des questions sur la planification et construction,
n’hésitez pas à contacter la hotline technique pro clima.

Tél +33 1 86 37 00 45
Fax +33 1 86 37 00 51
eMail technique@proclima.info