Domaine d'utilisation

S'util­ise comme écran de sous-toit­ure ouvert à la dif­fu­sion, per­met­tant un soud­age ho­mogène, pour des sol­li­cit­a­tions ex­cep­tion­nelles selon la norme SIA 232/1 (CH).
En Al­le­magne, s'util­ise comme écran de sous-toit­ure étanche à la plu­ie / à l'eau, après con­ven­tion con­trac­tuelle in­di­vidu­elle.
Con­vi­ent à la pose sur des sup­ports résis­t­ant à la pres­sion, comme des voli­geages, des pan­neaux dérivés du bois et des pan­neaux de sous-toit­ure en fibres de bois.

 

La différence entre une sous-toiture étanche à l'eau et étanche à la pluie (règle allemande)

Les sous-toit­ures con­stitu­ent la couche d'étanchéité sous la couver­ture du toit. L'écran sert de mesure com­plémen­taire pour la réal­isa­tion soit de la couche d'étanchéité à la plu­ie voire de l'étanchéité à l'eau d'une toit­ure avec une pente de toit plus faible que la pente min­i­male.
Les écrans de sous-toit­ure re­pose générale­ment sur un sup­port solide, comme une volige bois ou un pan­neau dérivés du bois.

Les ex­i­gences et les régles de l'art sont édictées par la fédéra­tion al­le­mande des ar­tis­ans couvreurs. Les sous-toit­ure doivent être étanches à la plu­ie voire étanches à l'eau lor­sque la pente min­i­male de la couver­ture est minorée de 8° à 12°. La sous-toit­ure étanche à la plu­ie (classe 2) est util­isé lor­sque au max­im­um une ex­i­gence élevée ex­iste. Si plus d'ex­i­gence élevée sont compt­ab­il­isées la sous-toit­ure doit être étanche à l'eau (classe 1).

Skizze Unterdach regensicher Legende

Fig. 1: Sous-toiture étanche à la pluie
taquets d'étanchéité entre les contre-lattes et l'écran

  1. Ecran de sous-toiture SOLITEX WELDANO
  2. Bande de sous-toiture SOLITEX WELDANO-S
  3. Taquet d'étanchéité TESCON NAIDECK mono
  4. Contre-lattage
  5. Chevron

Skizze Unterdach wasserdicht Legende

Fig. 2 : Sous-toit­ure étanche à l'eau
les contre-lattes sont intégrées à la couche d'étanchéité

 

Une différence principale

Une différence principale entre ces sous-toitures se trouve dans le traitement des contre-lattes.
Pour les sous-toitures étanches à la pluie (figure 1), les contre-lattes sont fixées au-dessus de l'écran. Il est cependant nécessaire de rendre les traversées des vis et pointes des contre-lattes étanches à l'aide des taquets d'étanchéité TESCON NAIDECK mono dans le système SOLITEX WELDANO.

Pour les sous-toitures étanche à l'eau, la contre-latte est intégrée au système. Par exemple, il est possible de faire passer l'écran de sous-toiture au-dessus des lattes. Dans les faits, il est souvent plus aisé de dérouler l'écran à plat sur les chevrons, de pointer les contre-lattes puis de les recouvrir avec des bandes d'écran SOLITEX WELDANO-S et des les souder à l'écran (cf figure 2).
Important: Dans le cas d'une sous-toiture étanche à l'eau, les contre-lattes doivent être sèches et les deux arêtes hautes doivent être chanfreinées (≥ 3 mm). L'idéal est l'utilisation de bois de construction sec, abouté et contre-collé (type Duo ou KVH).

Les traversées doivent être réduites pour les sous-toitures étanches à l'eau au strict minimum. Leurs raccords doivent, selon la règle, remonter au-delà de l'écran et être collés ou soudés de manière étanche à l'eau.

Dans le cas de sous-toitures étanches à l'eau, les ouvertures au faîtage ne sont pas acceptables, ce qui n'est pas le cas des sous-toiture étanches à la pluie où une ventilation est autorisée.
Avec le système SOLITEX WELDANO, il est donc possible de réaliser des sous-toitures étanches à la pluie et étanches à l'eau de manière sûre.