Consignes de conception

Pour ob­tenir les meil­leurs résul­tats lors de la mise en œuvre des écrans de sous-toit­ure SOLI­TEX UD, il faut re­specter les points suivants lors de la con­cep­tion et réal­isa­tion.

 

Aucune lame d’air nécessaire derrière l’isolant

La grande ca­pa­cité de dif­fu­sion de l’écran SOLI­TEX UD rend su­per­flue toute lame d’air derrière l’iso­lant ther­mique. Dans tous les cas de fig­ure, les écrans de sous-toit­ure peuvent se poser dir­ecte­ment sur l’isol­a­tion ther­mique ; autre­ment dit, l’épais­seur d’isol­a­tion peut at­teindre la hauteur totale du chev­ron.
Dans les combles non isolés, il est préférable de prévoir une aéra­tion par le faîte et l’arête en guise de vent­il­a­tion. Les détails d’aéra­tion et de vent­il­a­tion com­pli­qués et souvent in­ef­ficaces au niveau du pied de versant, du faîte, de la noue, de l’arête et des éléments con­struc­tifs qui tra­versent le toit devi­ennent su­per­flus.

 

Taux d’humidité ambiant accru

Les écrans haute­ment perméables à la va­peur per­mettent une éva­por­a­tion fa­cile et rap­ide de l’hu­mid­ité con­tenue dans la con­struc­tion vers l’extérieur. C’est un av­ant­age tant lors d’une nou­velle con­struc­tion que dans la péri­ode d’util­isa­tion (lor­sque l’hu­mid­ité de l’air am­bi­ant pénètre dans la con­struc­tion par dif­fu­sion ou con­vec­tion).
En prin­cipe, l’hu­mid­ité causée par les travaux de con­struc­tion dev­rait pouvoir s’échap­per en con­tinu de l’ouv­rage, par vent­il­a­tion au niveau des fenêtres. En hiver, des déshumid­i­fic­ateurs de chanti­er peuvent accélérer le séchage. Cela per­met d’éviter la per­sist­ance de taux élevés d’hu­mid­ité re­l­at­ive de l’air.

 

Aucun effet de tente

La mem­brane non poreuse SOLI­TEX UD of­fre une étanchéité par­ticulière­ment élevée à la plu­ie bat­tante. Elle peut donc re­poser sur toute la sur­face des iso­lants ou voli­geages. Le film fonc­tion­nel mono­lith­ique et la struc­ture mul­ticouches évit­ent à coup sûr tout ef­fet de tente.
Ce derni­er sur­vi­ent lor­sque des toiles de tente im­perméables lais­sent pénétrer de grandes quant­ités d’hu­mid­ité dans la con­struc­tion au niveau des éléments sur lesquels elles re­posent.

 

Sous-toiture étanche à la pluie

En rais­on de son étanchéité ex­cep­tion­nelle à l’eau et de sa grande solid­ité, la mem­brane SOLI­TEX UD est con­forme aux ex­i­gences de la la Fédéra­tion al­le­mande des ar­tis­ans-couvreurs (ZVDH - Zen­tral­ver­band des Deut­schen Dach­deck­er­hand­werks). Elle con­vi­ent comme mesure sup­plémen­taire d’étanchéité à la plu­ie :

  • en tant qu’écran de sous-couver­ture de catégor­ie 3, 4 et 5 ;
  • en tant qu’écran de sous-toit­ure de catégor­ie 3, 4 et 6.

Les écrans peuvent ser­vir de couver­ture pro­vis­oire.

 

Classement des écrans dans les catégories de la fiche technique de la ZVDH

Désignation selon ZVDH pro clima SOLITEX ¹) Collage, taquet d’étanchéité Catégorie
Ecran de sous-couverture
Sous-couverture résistante à la déchirure et à la perforation pro clima SOLITEX UD, SOLITEX PLUS, SOLITEX MENTO 1000, MENTO 3000, MENTO 5000 et MENTO PLUS (ou la variante connect correspondante) avec accessoires système pro clima Collage conforme à la matrice d'application pro clima et avec TESCON NAIDECK 3
Sous-couverture collée cf. ci-dessus Collage conforme à la matrice d'application pro clima, sans taquet d'étanchéité 4
Sous-couverture avec chevauchement pro clima SOLITEX UD, SOLITEX PLUS, SOLITEX MENTO 1000, MENTO 3000, MENTO 5000 et MENTO PLUS chevauchement libre 5
Ecran de sous-toiture
Sous-couverture résistante à la déchirure et à la perforation écrans tendus ou librement suspendus pro clima SOLITEX UD, SOLITEX PLUS, SOLITEX MENTO 1000, MENTO 3000, MENTO 5000 et MENTO PLUS (ou la variante connect correspondante) avec accessoires système pro clima Collage conforme à la matrice d'application pro clima et avec TESCON NAIDECK 3 ²)
Sous-toiture résistante à la déchirure cf. ci-dessus Collage conforme à la matrice d'application pro clima, sans taquet d'étanchéité 4
Sous-toiture écrans tendus ou librement suspendus pro clima SOLITEX UD, SOLITEX PLUS, SOLITEX MENTO 1000, MENTO 3000, MENTO 5000 et MENTO PLUS chevauchement libre 6
Désignation selon ZVDH SOLITEX WELDANO avec l'intégration du contre-lattage Réalisation des joints et bords Catégorie
Ecran de sous-toiture
Sous-toiture étanche à la pluie Pose à plat sous le contre-lattage, étanchéité avec le taquet d'étanchéité TESCON NAIDECK Soudage homogène avec le produit de soudage par solvant WELDANO TURGA ou un appareil à air chaud 2
Sous-toiture étanche à l'eau Pose par-dessus le contre-lattage ou recouvert et soudé avec SOLITEX WELDANO-S Soudage homogène avec le produit de soudage par solvant WELDANO TURGA ou un appareil à air chaud 1

¹) Les écrans pro clima SOLITEX MENTO sont toujours posés sous le contre-lattage ; ce dernier n'y est pas intégré.
²) Pour les sous-toitures, la ZVDH exige ici la norme USB-A, à laquelle répondent les écrans pro clima
SOLITEX MENTO.

 

Remarque

Pour des questions sur la planification et construction,
n’hésitez pas à contacter la hotline technique pro clima.

Tél +33 1 86 37 00 45
Fax +33 1 86 37 00 51
eMail technique@proclima.info